2021.05.07

Les avantages de la téléconsultation chez Mindler

Cette possibilité offerte à tous est un véritable progrès pour les patients et les professionnels. C’est une révolution dans l’approche thérapeutique, principalement dans le champ de la psychologie.

Ce traitement est :

  • Pratique
  • Abordable
  • Sécurisé

La téléconsultation, contrairement à celle ayant lieu dans un cabinet, est plus pratique car elle peut être utilisée dans tous les endroits possibles et permettre ainsi une flexibilité pour les patients. Certains consulteront de chez eux, du bureau, mais aussi de leur voiture, dans la rue, dans un jardin…et les horaires seront aussi plus modulables. La souplesse des rendez-vous permet une adaptation des horaires en fonction de leur emploi du temps et non pas seulement en fonction de celui du thérapeute. Voir son psychologue à 19h30 pourrait signifier être chez soi à 21h voire 21h30 alors que la téléconsultation permet d’être disponible et libre dès 20h. 

La téléconsultation, chez Mindler, est abordable. En effet, son format de 30mn, pas moins efficace qu’une séance de 45mn, permet une réduction conséquente du prix de la séance. En effet, la séance étant davantage centrée sur la problématique actuelle et débarrassée des introductions à rallonge, le patient et son psychologue peuvent commencer la séance et rentrer dans le “vif du sujet” dès la première minute de consultation. Également, on pourra mettre en avant l’absence de déplacement pour aller consulter et donc l’absence des frais qui y sont liés (tickets de train, de RER, parking). Les coûts étant également réduits car nombre de thérapeutes peuvent consulter de chez eux et donc ne pas louer de cabinet à des prix exorbitants.

La téléconsultation est enfin sécurisée, ce qui signifie que toutes les données et informations concernant le patient qui sont entrées dans l’application sont cryptées et protégées afin que nul ne puisse y accéder. Les données du patient ne sont pas vendues à des sites tiers ou à des personnes qui pourraient les utiliser sans leur consentement et à des fins commerciales.

Les avantages :

1) pas de déplacement, pas de temps perdu :

Supprimer la distance permet un meilleur accès aux soins.

Le principal avantage de la téléconsultation est d’éviter le déplacement du patient et du thérapeute.

– Pour les patients :

Certes, comme nous venons de le voir, il n’y a pas de temps de déplacement, mais il n’y aura pas non plus d’attente en salle d’attente. Ainsi, les patients peuvent, par exemple, facilement se libérer pour des entretiens réguliers. Certains ont en effet besoin de plusieurs entretiens par semaine et cette flexibilité le permet.

Cela permet aux femmes enceintes ou après l’accouchement de maintenir un suivi psychologique tout en restant chez elles, mais également aux parents avec de jeunes enfants de ne pas chercher un.e baby-sitter (et donc pas de coût financier et de stress associés), ou de ne pas les amener avec eux voir le psychologue. 

Pour les patients qui ressentent le besoin d’être accompagnés mais qui souffrent d’un handicap temporaire, permanent ou souffrent d’une maladie chronique leur empêchant de se déplacer, cela peut être un réel soulagement, une alternative appropriée. Dans les Ehpad, le soutien psychologique fait souvent défaut et grâce à la téléconsultation, de nombreux résidents pourraient avoir un accès aux thérapies.

Mais l’avantage le plus important demeure dans les zones géographiques où il n’y a aucune possibilité de consulter à moins d’une ou deux heures de distance. Et de plus, impossible de choisir son psychologue et des horaires convenables du fait du manque de disponibilités du professionnel. Ici, on s’affranchit des contraintes géographiques et cela évite aussi d’avoir le même psychologue que son voisin, sa boulangère, l’instituteur de son enfant.

Les patients qui voyagent à l’étranger ou habitent dans 2 territoires différents peuvent facilement maintenir le contact avec leur thérapeute.

– Pour les psychologues :

Comme nous venons de le voir, les psychologues peuvent consulter de chez eux, de leur bureau et économiser ainsi en temps de transport. Ils peuvent ainsi prendre en charge plus de patients.  

Ils peuvent continuer à suivre leurs patients lorsqu’ils sont eux-mêmes en déplacement (congrès) ou disponibles pendant les vacances pour certains patients qui nécessitent un suivi plus régulier.

La ponctualité des patients apparaît nettement meilleure en téléconsultation , ce  qui est un avantage certain ( il n’y pas les excuses habituelles : la grève du métro, les embouteillages, le retard du ou de la baby-sitter, le 38 de fièvre du petit dernier, etc…)

Des supervisions d’équipe sont très facilement organisables pour permettre aux psychologues d’échanger sur leurs pratiques, leurs difficultés. Enfin, les psychologues ne croisent pas, dans les petites villes de province, leurs patients au supermarché, au cinéma,  au cours de gymnastique….

2) Le contexte de la pandémie Covid 19 :

Dans un contexte comme celui-ci, la téléconsultation trouve tout son sens.

Elle permet de voir les patients sans les masques, et ainsi de repérer toute la communication non verbale du patient comme celle du thérapeute. Nous savons combien le non verbal est important dans le métier de psychologue (les mimiques, les sourires, le froncement des sourcils…. ). Tout est expression.

Le sentiment de sécurité est là et les patients sont dans une position beaucoup plus confortable qu’avec un masque. La sécurité est ressentie aussi bien par le thérapeute que par le patient.

Cela permet aussi une continuité des soins chez un patient testé positif.

Mais pour d’autres situations d’urgence, une plateforme de psychologues permet de réagir très vite à toute demande de patient après une agression, un choc, un accident,etc.

3) Le respect de l’intimité :

Consulter avec un smartphone ou un ordinateur permet de choisir un lieu privé tranquille. On peut consulter bien sûr chez soi ou au bureau mais si l’on craint d’être dérangé, un jardin, un café, un banc, un grand magasin peuvent être des lieux « sûrs ».

Au travail, on peut être dérangé par un collègue, à la maison ce peut être un conjoint, un enfant qui risque de nous interrompre.

Mais paradoxalement, de nombreux patients peuvent avoir envie de partager un peu de cette intimité, comme nous montrer un tableau, une vue de leur maison, leur jardin…

On apprend beaucoup à connaître le lieu de vie des patients sans pour autant y être.

 On a ainsi accès à ce qu’ils ont envie de faire partager.

4) L’anonymat :

Si le fait de voir un professionnel de santé ne devrait pas être perçu comme honteux ou comme quelque chose de stigmatisant, mais plutôt comme un signe d’ouverture au changement, à soi et aux autres, il est possible que l’on veuille garder ses informations et en particulier le lieu, le type de prise en charge et les difficultés que l’on rencontre, pour soi et ses proches. Pour cette raison, la téléconsultation permet, à des gens médiatiques ou non, de ne pas être reconnus dans l’immeuble, la salle d’attente du psychologue et d’éviter, ainsi, d’être potentiellement dérangé. Le patient commence sa consultation de manière sereine, sans anticiper négativement le trajet et l’expérience qu’il va vivre.

5) La flexibilité des horaires :

La téléconsultation permet une grande flexibilité des horaires : Ceux qui sont du matin consulteront tôt, ceux qui travaillent tard le soir pourront consulter tard. S’ils voyagent en fonction du fuseau horaire de leur déplacement, ils pourront s’adapter à ce dernier et poursuivre leur suivi psychothérapeutique.

Certains psychologues proposeront des horaires en fonction de leurs charges familiales et personnelles, et trouveront des patients correspondant à leurs créneaux : consulter par exemple après le coucher des enfants alors qu’ils n’iraient habituellement pas à leur bureau le soir, consulter après la pause déjeuner,…