Thérapie

Vous pouvez suivre une thérapie orientée Thérapie sur Mindler

Mindler est un service en ligne permettant de consulter des psychologues en appels video.

Téléchargez notre application dès aujourd’hui et réservez votre téléconsultation avec un de nos psychologues diplômés, ou retrouvez plus d’infos sur notre site.

Prenez rendez-vousPrenez rendez-vousPrenez rendez-vous

Qu’est-ce qu’une thérapie?

Dérivé du grec ancien therapeía signifiant « cure », le terme thérapie désigne un traitement administré par un professionnel de la santé visant à guérir et soulager les symptômes d’une maladie. La thérapie peut donc être indiquée pour soigner les affections physiques tout comme les affections mentales.  Cependant dans le domaine de la psychologie, la thérapie cible en particulier les troubles émotionnels ou psychiques. On utilise communément le terme psychothérapie pour décrire une thérapie par la parole dont le but est d’apaiser la détresse émotionnelle et de soigner les problèmes de santé mentale. La psychothérapie est dispensée par divers professionnels qualifiés de la santé mentale tels que les psychiatres, les psychologues ou les psychothérapeutes et s’attelle à comprendre les difficultés psychiques rencontrées par les individus, les couples ou les familles dans le but d’améliorer leur qualité de vie. La psychothérapie peut donc s’effectuer en tête à tête entre l’individu et le psychothérapeute, mais peut aussi se faire en couple, en groupe ou en famille.

La psychothérapie englobe une grande variété de traitements et est pratiquée par des psychothérapeutes d’orientations diverses. L’un des aspects clés est la collaboration entre le patient et le thérapeute qui travaillent ensemble pour atteindre un but commun et des objectifs bien définis. Cela permet une amélioration progressive de l’état du patient et un changement positif et durable. 

L’approche cognitivo-comportementale, une psychothérapie fondée sur les sciences

Les thérapies de ce courant sont issues des sciences cognitives et comportementales. Autrement dit, les TCC suivent les principes de la médecine fondée sur les faits (« Evidence-Based Medicine ») et peuvent se définir comme une science appliquée, axée sur les résultats.

Les méthodes cognitives (entretien, prise de conscience, modification des pensées dysfonctionnelles) visent à identifier et à « restructurer » les schémas de pensée problématiques, tandis que les méthodes comportementales (mise en situation, désensibilisation, ateliers pratiques) visent à modifier et à adapter le comportement du patient pour lui permettre de mieux fonctionner et d’améliorer concrètement sa qualité de vie. Ces deux axes sont généralement réunis sous le terme de « thérapie cognitivo-comportementale » (TCC).

Les thérapies cognitivo-comportementales sont recommandées par l’OMS dans le traitement de différents troubles mentaux (dépression, troubles anxieux, troubles de la personnalité) et l’accompagnement des personnes en état de stress post-traumatique ou en situation de deuil, entre autres. Plusieurs études (notamment en 2004 et en 2013) ont démontré leur efficacité pour traiter un large éventail de troubles psychiques, qu’ils soient chroniques ou passagers. Leurs champs d’application ne cessent de s’élargir au fil des années.

En quoi les Thérapies cognitives et comportementales peuvent être adaptées pour vous ? 

Pour choisir un traitement adapté à ses besoins, il est nécessaire de bien comprendre les différents types de thérapies utilisées aujourd’hui, ce qui devrait également vous aiguiller dans votre recherche d’un bon thérapeute. Toutefois, il est important de noter que la plupart des thérapeutes utilisent une association de plusieurs techniques pour soigner leurs patients. Si une technique vous semble intéressante, vous pourrez demander à n’importe quel psychothérapeute de vous parler de son expérience avec cette technique particulière.

À l’origine de tous les troubles mentaux se trouvent des schémas de pensée ou croyances inadaptés à la réalité.  En raison d’une grande diversité de troubles mentaux, de nombreuses formes de traitements ont été élaborées. La psychothérapie fondée sur les sciences a démontré son efficacité en tant que traitement le plus recommandé pour traiter les problèmes de santé mentale et représente une alternative incontournable aux traitements médicamenteux. 

Elle est considérée comme le meilleur moyen d’identifier la cause des pensées dysfonctionnelles et d’en résorber les symptômes.

  1. Les TCC permettent d’intégrer des techniques thérapeutiques validées et recommandées par un consensus  scientifique.
  1. Les psychothérapeutes TCC utilisent une méthode d’analyse et de traitement des problèmes spécifiques à chaque fonctionnement psychologique. 
  1. Les TCC s’intéressent  aux processus psychologiques, environnementaux et relationnels : elles ont une vision globale des conditions de vie et des troubles du patient. 
  1. Les tcc ont démontré des effets d’amélioration à court, moyen et long terme : ce sont des thérapies préventives. ​​Les études ont mis en évidence une amélioration des comportements problématiques dans différentes pathologies : tocs, phobie sociale ou spécifique, anxiété généralisée, dépression, addiction, trouble du spectre autistique, schizophrénie…
  1. Il n’est cependant pas nécessaire d’avoir de pathologie diagnostiquée pour pouvoir bénéficier des TCC. En effet, ces thérapies peuvent être proposées dès lors que l’on rencontre une difficulté qui est gênante dans la vie professionnelle, scolaire, personnelle ou familiale (exemple : manque de confiance en soi, difficulté à contrôler ses émotions, son anxiété ou si l’on souhaite modifier une situation ou un comportement qui nous semble inadapté). Elles permettent donc de développer des habiletés thérapeutiques spécifiques à chacun, en collaboration avec le praticien, afin de restaurer et préserver un état de santé psychosocial et psychologique optimal, tout au long de la vie.
  1. Elles ont pour but de rendre les patients autonomes sur l’observation, l’analyse et la remédiation de leurs propres troubles, pendant et après la thérapie, par des apprentissages répétés et consolidés

Il existe différentes thérapies intégrées aux TCC, en voici quelques unes : 

La TCD (thérapie comportementale dialectique)

La thérapie comportementale dialectique (TCD) développée par Marsha M. Linehan est une approche psychothérapeutique récente dont l’objectif initial est d’accompagner les patients souffrant d’un trouble de la personnalité borderline (ses indications se sont désormais élargies à la dépression chronique et au TSPT). 

La TCD fait appel aux mêmes principes et outils qu’une TCC, mais intègre également des principes issus de la pleine conscience ou « mindfulness », à travers des pratiques visant à s’ancrer dans le présent et à cultiver des compétences d’acceptation face aux événements et aux émotions. 

La TCD intègre également une philosophie « dialectique », par laquelle le patient apprend à modifier son point de vue sur ce qu’il vit, en se détachant de la perception ultra-polarisée qui caractérise le trouble borderline.

Enfin, la TCD peut également se définir comme une « thérapie de groupe », puisque l’acquisition des compétences (mindfulness, gestion des émotions et des relations…) se fait dans le cadre de séances collectives.

La TIP ( Thérapie interpersonnelle)

La thérapie interpersonnelle ou TIP :

Cette approche d’apparition récente se base sur le constat que de nombreux problèmes psychiques découlent de difficultés relationnelles (isolement, conflit, relations déséquilibrées, etc.) 

Gérer les conflits, rompre son isolement, enrichir ses relations et forger des liens d’attachement sains sont autant d’apprentissages qui permettent au patient d’améliorer peu à peu sa qualité de vie.

La TIP a démontré son efficacité dans un grand nombre de troubles psychiques et en particulier la dépression, le trouble bipolaire et l’anorexie mentale. Elle est donc recommandée par l’OMS dans diverses indications.

La thérapie par la pleine conscience ou Mindfulness

Les techniques de Mindfulness ou de pleine conscience sont axées sur la reconnaissance, l’acceptation et la gestion des émotions. Elle a été reconnue pour réduire le stress (programme MBCR, Mindfulness-Based Reduction). 

Cette thérapie est également utilisée pour faire face aux douleurs et pour prévenir les rechutes de dépression (programme MBCT, Mindfulness-Based Cognitive Therapy). Plus récemment le MSC (Mindful Self-Compassion) s’inscrit dans les thérapies d’auto-compassion pour l’amélioration de l’estime de soi. 

La thérapie des Schémas 

La thérapie des Schémas est issue des travaux d’Aaron Beck (1990), qui mettent en évidence le rôle de réseaux de pensées et de croyances dysfonctionnelles dans l’installation des troubles psychologiques, tels que la dépression ou encore les troubles de la personnalité.

Elle vise la restructuration ou la flexibilité des schémas par des techniques centrées sur les émotions et les cognitions à l’origine de comportements inadaptés.

La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) : 

La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (Acceptance and Commitment Therapy, Hayes, Strosahl & Wilson, 1999, 2011) s’inscrit dans le courant des thérapies comportementales et cognitives de troisième génération. 

Ses principales caractéristiques sont la distanciation de ses pensées problématiques, l’acceptation de ses émotions et sensations difficiles et l’engagement d’actions en phase avec ses valeurs de vie choisies.

L’EMDR 

Il s’agit d’une thérapie basée sur la stimulation bilatérale alternée (SBA), reconnue par la Haute Autorité de Santé et l’OMS dans le traitement du trouble de stress post-traumatique. Pour en savoir plus sur cette approche, n’hésitez pas à consulter notre article consacré à l’EMDR.

La psychothérapie, est-ce que ça marche vraiment ?

Plus de 3000 études ont permis d’établir que la psychothérapie TCC  a obtenu des résultats positifs dans le traitement d’un éventail de problèmes de santé mentale, quel que soit l’âge du patient, son origine ou sa classe sociale. Pour les troubles paniques et les TOCS il a été mis en évidence une efficacité supérieure de la psychothérapie TCC sur les traitements médicamenteux. 

Grâce à la psychothérapie, les patients peuvent apprendre à analyser leurs symptômes,  les réduire et éviter les rechutes,  compétences qui peuvent leur servir bien après la fin du traitement. Il a également été prouvé que les effets positifs de la psychothérapie durent plus longtemps que ceux liés aux traitements médicamenteux et produisent rarement des effets secondaires néfastes. Bien que l’usage de médicaments soit nécessaire dans certains cas, les recherches montrent qu’associer les médicaments à la psychothérapie est plus approprié pour traiter la dépression et l’anxiété. 

En résumé, les études démontrent qu’un traitement psychothérapeutique, même bref, peut apporter une solution aux problèmes de santé mentale courants, ce qui en retour se traduit par une vie plus sereine et plus agréable.

Quelle formation pour les psychothérapeutes?

Pour obtenir le titre de psychothérapeute en France,  il est nécessaire d’avoir suivi des études de psychologie et obtenu un master (bac +5) ainsi qu’avoir effectué les stages qui accompagnent ce cursus universitaire. Il est ensuite possible d’obtenir le titre de thérapeute TCC grâce à une formation reconnue et diplômante de deux ou trois ans.

Les psychothérapeutes psychologues ont un rôle plus ou moins semblable à celui des psychiatres hormis le fait qu’ils ne puissent pas prescrire de médicaments. Ils peuvent cependant travailler en symbiose avec d’autres collègues dans le domaine de la santé mentale dont les psychiatres dans les cas qui nécessitent la prescription de médicaments. Les psychothérapeutes peuvent se spécialiser en psychologie clinique pour travailler en milieu hospitalier, ou alors dans des structures sociales ou en maison de retraite ainsi que dans des centres de l’enfance. Ils peuvent aussi faire carrière dans une entreprise au sein des services de ressources humaines.

Comment trouver un psychothérapeute en France ?

Si vous envisagez une psychothérapie, que ce soit pour soulager un trouble, lutter contre un traumatisme ou retrouver la sérénité dans votre couple, trouver le bon thérapeute est crucial. Pour cela, vous pourrez: 

Consulter l’annuaire des psychologues de France ou encore le répertoire ADELI. 

Vous découvrirez ainsi les professionnels de la santé mentale les plus proches de votre domicile ou de votre lieu de travail. 

Demander à une personne de confiance. 

Que ce soit la recommandation d’un ami, d’un collègue ou d’un médecin en qui vous avez confiance,  le bouche à oreille est un autre moyen de trouver un thérapeute qui pourrait vous convenir.

Aller dans les hôpitaux.

Vous y trouverez des psychologues qualifiés. Notez cependant que les délais pour obtenir le premier rendez-vous risquent d’être longs. 

Consulter à l’école où au travail. 

Dans les structures scolaires et certaines entreprises, il est possible d’avoir accès à un psychologue,  cherchez donc à avoir le maximum de renseignements sur ces ressources disponibles gratuitement ou à faible coût sur votre lieu de travail ou dans les écoles. 

Rechercher des spécialistes dans les structures publiques et les associations 

Les institutions publiques comme les Centres Médico-Psychologiques (CMP) ou les associations spécialisées peuvent mettre à la disposition du public des psychologues pour permettre aux personnes en détresse psychique d’avoir un suivi psychologique. Mais là encore la patience sera de rigueur car les listes d’attente seront longues. 

Consulter en ligne avec Mindler. 

Grâce à Mindler, vous pouvez avoir rapidement accès à des psychothérapeutes agréés. En quelques clics vous pourrez obtenir une première consultation et explorer le type de thérapie que vous souhaitez. Cette plateforme de thérapie numérique est pratique, abordable et accessible quel que soit l’endroit où vous résidez en France.

Dernière mise-à-jour : 2022.01.04