Ceci est un article sur le stress. Chez Mindler, vous pouvez obtenir de l’aide si vous souffrez de stress. Téléchargez notre application pour réserver une téléconsultation avec l’un de nos psychologues agréés ou découvrir nos programmes d’aide en ligne.

Qu'est-ce que le stress?

Il s'agit d'un mal omniprésent en France qui touche 9 Français sur 10 selon un sondage réalisé par OpinionWay pour la Fondation Ramsay Générale de Santé¹. Il connaît une augmentation fulgurante et concerne davantage les femmes et les jeunes.  Mais comment définit-on le stress? 

Il est inévitable de se trouver confronté à un moment ou un autre de sa vie à des situations qui génèrent  des tensions dans notre organisme. Examens, entretiens, disputes, accidents, divorces…nous subissons sans cesse des contraintes et des agressions qui provoquent une réaction d'adaptation naturelle appelée "stress" dont l'effet peut être bénéfique ou néfaste. Ce syndrome général d'adaptation, tel qu'il est connu sous son nom scientifique, comprend des réactions  physiologiques, psychologiques et comportementales. 

Les études ont démontré qu'un niveau modéré de stress peut avoir des effets positifs sur la santé mais que lorsqu'il est excessif ou prolongé, le stress entraîne des répercussions sur notre organisme qui nous sont préjudiciables. 

Chaque individu gère le stress différemment et les symptômes peuvent varier selon les circonstances. C' est pourquoi il est important d'en discuter avec votre médecin si vous vous sentez submergé par une situation accablante qui provoque en vous une détresse qui dure dans le temps. Si le stress en est la cause, votre médecin pourra vous recommander un psychothérapeute qui vous aidera à mieux gérer ces tensions.

Quels sont les symptômes physiques et psychiques du stress ?

Les symptômes physiques du stress peuvent se manifester par :

  • des douleurs et tensions musculaires 
  • des vertiges 
  • de la fatigue
  • un manque d'énergie
  • des migraines 
  • des troubles digestifs et intestinaux, notamment diarrhée, constipation et nausées
  • des douleurs thoraciques et palpitations,
  • des troubles du sommeil
  • des rhumes et infections fréquentes 
  • une perte du désir sexuel 
  • de la nervosité et des tremblements, 
  • des bourdonnements d'oreille, 
  • des difficulté à avaler, la bouche sèche 
  • le manque d'appétit 

Le stress peut aussi causer des symptômes d'ordre émotionnel comme:

  • l’agitation,
  • l’irritation,
  • l’indécision  
  • la frustration 
  • le sentiment de perte de contrôle, 
  • la mélancolie, 
  • la faible estime de soi 

Des comportements typiques pour soulager les symptômes du stress aigu ou prolongé incluent : 

  • la tendance à s’isoler, 
  • la difficulté à gérer les relations sociales ou amicales, 
  • l’addiction au tabac, à la caféine, au sucre, à l’alcool ou aux drogues
  • le grincement des dents 
  • le rongement des ongles 

La prévalence et les comorbidités

Les Français sont les champions d'Europe en matière de stress d'après les études du groupe ADP réalisée par Opinion Matters et les habitants du Sud-Ouest de la France sont les plus stressés d'Europe ². Dans l'hexagone, les cibles les plus fréquentes du stress sont les femmes (68 % contre 38 % des hommes), et les jeunes de 25 – 34 ans (57 % ) ¹. 

Les maladies communément associées au stress sont nombreuses. On retrouve au premier rang des comorbidités les plus fréquentes:

  • Les maladies cardiovasculaires. Les études montrent que les personnes stressées présentent un risque plus élevé d'hypertension et de problèmes cardiaques. 
  • L'asthme.  Les chercheurs ont découvert que le stress peut exacerber l'asthme et que le stress chronique des parents pourrait même augmenter le risque de développer de l'asthme chez leurs enfants. 
  • L'obésité. Lorsqu'on est stressé,  l'organisme relâche des niveaux plus élevés de l'hormone cortisol, ce qui provoque une augmentation des graisses dans la région abdominale. 
  • Le diabète. Lorsque sous l'effet du stress certaines hormones sont libérées, cela provoque une hausse de la glycémie qui peut aggraver le diabète.
  • Migraines. Un niveau de stress élevé est souvent un facteur déclencheur de migraines. 
  • Dépression et anxiété. Une étude récente a démontré que les personnes qui sont stressées au travail ont un fort risque de développer  une dépression.

Les Tests

Différents outils existent pour évaluer le stress ressenti par un individu notamment :

  1. L' Échelle du Stress Perçu, développée par le psychologue Sheldon Cohen et ses collègues  Kamarck et Mermelstein en 1983. Il s'agit du test le plus utilisé dans la recherche en psychologie pour évaluer la perception globale du stress dans des situations de la vie commune.
  2. L’Échelle de Holmes et Rahe a été créée en 1970 par les psychiatres Thomas Holmes et Richard Rahe et donne un aperçu du stress généré par certains événements sur les patients. Chaque situation potentiellement stressante de la vie personnelle ou professionnelle est associée à un nombre de points en fonction du niveau de stress causé . Plus les événements stressants sont nombreux, plus son score sera important.
  3. L'Échelle Brève d'Évaluation des Agresseurs et du Stress de Charly Cungi (1997). Élaborée par un médecin psychiatre spécialiste en TCC, cette échelle évalue les facteurs qui favorisent le stress dans la vie personnelle et professionnelle d'un individu et permet de mettre en place des actions de gestion de stress adaptées à chaque situation.
  4. Le Questionnaire de Karasek ( 1979) est un questionnaire de 26 questions qui évalue les facteurs de stress et l’environnement psychosocial au travail et permet aux entreprises d'améliorer les conditions de travail au sein de leurs équipes.
  5. JSS – Job Stress Survey de Spielberger (1991)

Il s'agit d'un questionnaire qui permet de déterminer quelles sont  les sources de stress d'un environnement professionnel telles qu'elles sont perçues par le sujet. Le questionnaire contient 30 énoncés pour lesquels le sujet doit indiquer la quantité et la fréquence du stress associé à chaque évènement pendant les 6 derniers mois. 

Quand consulter contre le stress ? Et qui ?

Si votre stress est persistant et crée en vous une détresse qui vous empêche d'accomplir vos tâches quotidiennes et impacte négativement votre vie personnelle, sociale et/ou professionnelle, ou si votre stress vous pousse à abuser d'alcool et de drogues dans l'espoir de le surmonter , il est nécessaire de rechercher l' aide d'un spécialiste. Pareillement,  si votre stress cause des symptômes physiques ou aggravent un problème médical, consultez rapidement votre médecin généraliste qui vous dirigera vers un psychologue ou un médecin psychiatre qui saura vous fournir l'aide dont vous avez besoin. 

Quels traitements contre le stress ? 

Pour combattre le stress aigu ou chronique et enrayer ses symptômes débilitants, il existe des solutions. Si vous avez beaucoup de mal à faire face aux défis de la vie et que vous avez des difficultés à gérer votre stress, divers traitements sont à votre disposition :

-La Thérapie cognitivo-comportementale (TCC): 

Un psychothérapeute qualifié peut vous aider à apprendre à gérer le stress et à prendre conscience des mécanismes qui l'alimentent. Grâce à la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), vous identifierez les schémas de pensée inadaptés et découvrirez comment adopter des stratégies pour réduire l'intensité de votre stress. En combinant divers techniques comme le questionnement socratique,  la pleine conscience, la méditation ou la relaxation votre thérapeute vous guidera dans l'acquisition d' outils de prévention du stress en maîtrisant mieux vos émotions, en modifiant vos croyances négatives pour aborder la résolution de problèmes  de façon plus pragmatique et efficace.

-Les Médicaments

Pour surmonter les effets du stress chronique, les médecins prescrivent divers médicaments qui  réduisent ou aident à gérer certains symptômes du stress. Il s'agit en général de quatre grandes classes de médicaments:

  • Les benzodiazépines anxiolytiques sont des médicaments  qui sont uniquement délivrés sur prescription médicale et ont un effet relaxant sur l'organisme. 

On compte parmi eux le  LEXOMIL, le LYSANXIA , le TEMESTA , le TRANXENE , le  VALIUM , ou encore le  XANAX.

Toutefois en raison de la dépendance qu'ils peuvent engendrer chez les patients, ils ne peuvent être utilisés que sur de courtes périodes et l'on doit en user avec prudence. 

  • Les autres anxiolytiques (non-benzodiazépines): On les utilise pour le traitement de fond de l’anxiété et du stress. C'est le médecin qui décide quel type de molécule est le mieux adapté aux symptômes du patient en fonction de la gravité de l’impact du stress sur sa vie quotidienne. Cette classe d'anxiolytiques a l'avantage de ne pas causer de dépendance chez les patients mais a des effets secondaires proches. On retrouve parmi ces anxiolytiques l' ATARAX, le BUSPAR, et la COVATINE. 
  • Les bêta-bloquants sont indiqués si le stress a des répercussions sur le système cardiovasculaire du patient. Ils sont prescrits pour les patients qui souffrent de certains troubles du rythme et de l'insuffisance cardiaque et ont la capacité d'annuler les manifestations d'angoisse, les palpitations et les tremblements en bloquant l'action de l'adrénaline sur l'organisme. On retrouve parmi eux l' ACEBUTOLOL, l'ATÉNOLOL, le BETAXOLOL, le  NÉBIVOLOL, ou le BISOPROLOL.
  •  Les antidépresseurs sont utilisés  chez les patients qui souffrent de dépression et de troubles de l'anxiété. Ces médicaments ont un effet anxiolytique qui aide à  lutter contre les symptômes graves du stress. Les antidépresseurs sont aussi prescrits pour les cas d'anxiété généralisée, dans les troubles obsessionnels-compulsifs ou pour certaines phobies. Le PROZAC, le PAXIL, le LUVOX, le CELEXA, le CIPRALEX et ZOLOFT font partie des antidépresseurs les plus consommés. 

-La Sophrologie 

La sophrologie est préconisée pour combattre le stress et l' angoisse. Elle est un moyen de retrouver le bien-être et  l' estime de soi par le biais de principes basés sur des exercices de respiration et des techniques de visualisation corporelle qui encouragent à développer des pensées positives et atteindre l'harmonie entre le corps et l'esprit. Elle vise à aider à mieux gérer ses émotions et à traverser sereinement les épreuves de la vie.

Le stress au travail

Le monde du travail semble être devenu le facteur de stress central en France. Emploi du temps surchargé,  patron exigeant, collègues irritants...les pressions liées au travail sont nombreuses. À court terme, il est tout à fait normal de ressentir du stress pour respecter une échéance ou pour accomplir une tâche difficile. Mais lorsque le stress au travail devient chronique, il peut nuire à la santé physique et mentale. Bien qu' on ne puisse pas toujours éviter les tensions qui surviennent au travail, on peut toutefois  adopter des mesures qui permettront  de mieux gérer les sources courantes de stress en faisant du sport régulièrement, ou choisissant de faire des exercices de relaxation après le travail par exemple. Prendre le temps de se détendre, et de réserver du temps pour les choses qui vous procurent du plaisir et de bonnes habitudes de vie comme dormir suffisamment, limiter la consommation de caféine ou éviter de rester trop longtemps sur son téléphone portable la nuit, peuvent contribuer à  limiter les effets du stress chronique. Si toutefois malgré  tous vos efforts vous continuez à vous sentir submergé par le stress au travail, n'hésitez pas à consulter un psychologue, qui pourra vous aider à acquérir d'autres techniques qui vous permettront de modifier les comportements malsains qui entretiennent le stress.

Pourquoi stresse-t-on sans raison ?

Un stress  persistant peut parfois s'installer sans qu'on puisse expliquer pourquoi et empoisonner peu à peu l'existence de la personne qui en souffre. 

Dans ce cas, il faudra explorer les problèmes sous-jacents qui peuvent être la cause de cette souffrance. Il peut s'agir d'un problème neurologique, c'est-à-dire une altération de la chimie du cerveau qui peut être à l'origine d'une anxiété chronique ou d'une dépression. Ces troubles s'accompagnent souvent de pensées négatives qui minent l'estime de soi et peuvent provoquer une sensation de stress permanent. Certaines habitudes néfastes peuvent aussi contribuer à l'apparition d'un stress chronique comme l'utilisation excessive des médias sociaux qui peuvent créer un sentiment d'insatisfaction et rendre dépendant, le manque de sommeil qui à long terme peut augmenter le stress, la consommation excessive de café ou certains médicaments comme les corticoïdes, les stimulants et certains anti-inflammatoires peuvent augmenter le risque d'anxiété. 

Les effets du stress à long terme

Le stress chronique engendre des conséquences graves à long terme sur la santé mentale et physique et peut  causer ou exacerber les maladies suivantes: 

  • la dépression, 
  • l'anxiété 
  • les troubles de la personnalité
  • les maladies cardiovasculaires,
  • l'hypertension, 
  • les accidents vasculaires cérébraux
  • l' obésité et les autres troubles alimentaires 
  • l'impuissance et l'éjaculation précoce chez les hommes et la perte du désir sexuel chez les hommes et les femmes
  • les dérèglements gynécologiques 
  • les troubles dermatologiques comme l'acné, le psoriasis et l'eczéma, et l'alopécie 
  • les maladies gastro-intestinales

Je stresse avec les autres, que faire ?

Si vous ressentez du stress quand vous êtes entouré d'autres personnes ou si vous éprouvez un sentiment de nervosité, de tension ou d'inconfort dans des situations sociales, vous n'êtes pas isolé car tout le monde peut connaître ces émotions à un moment ou un autre de sa vie. Cependant,  si ce sentiment est si fréquent qu'il vous entrave dans vos activités familiales, sociales ou professionnelles,  il serait judicieux d'en parler à un thérapeute qui déterminera si vous souffrez ou non d'anxiété sociale. 

L'un des  signes les plus révélateurs de l'anxiété sociale est que la nervosité s'accompagne généralement de symptômes physiques tels que la transpiration, les tremblements, les maux de tête ou les palpitations par exemple. 

Les personnes souffrant d'anxiété sociale ne se rendent souvent pas compte que leur comportement résulte d'un trouble réel. Dans ce cas, un  thérapeute d'orientation cognitivo-comportementale pourra  proposer un traitement  efficace pour vous apprendre à vaincre votre anxiété et affronter les situations sociales avec confiance. 

Quelles sont les différences entre le stress et l'anxiété ?

Le stress est avant tout une réaction naturelle du corps face à un événement déclencheur et est généralement de courte durée. Lorsque le stress se déclenche de façon brève lors d'un examen ou quand on accomplit une tâche pour laquelle on doit respecter une échéance par exemple, son action est utile et positive. Mais quand le stress est aigu ou prolongé, cela entraîne des symptômes néfastes qui sont destructeurs.  C'est l'une des différences clés avec l'anxiété qui, en revanche, est un trouble mental durable qui peut être provoqué par le stress. L'anxiété ne s'atténue pas une fois que la menace s'est éloignée mais elle persiste et  interfère dans les activités quotidiennes de l'individu ce qui devient particulièrement invalidant. 

Références : 

  1. L'observatoire du Stress 
  1. "Les salariés du Sud-Ouest sont les plus stressés de France" - Le Figaro, Léa Lucas, le 13/05/2019

Dernière mise-à-jour : 2021.06.04